mercredi 29 juillet 2015

Col du Galibier Alt2646M




longueur depuis St Michel : 33.5 Km
Dénivellation : 2102 m
Altitude Télégraphe : 1570 m
Altitude Galibier : 2642 m

 La véritable ascension de ce col célèbre commence à Saint Michel de Maurienne au pied du Télégraphe et non pas escamotée comme certains le font au départ de Valloire.
 Possibilité de garer la voiture sur le parking de la gare de ST Michel ( l'échauffement sera très limité ).
Départ direction Modane puis premier feu au centre ville à droite, passage du pont sur l’Arc et la montée du Télégraphe commence aussitôt pour 11,5km.
 Sur le papier, le Télégraphe paraît bien difficile, mais j’ai été surpris par une ascension certes pentue mais régulière et plus facile qu’elle n’y parait, elle se déroule en grande partie dans la forêt à part les derniers kilomètres avec une magnifique vue plongeante sur la vallée à quelques encablures du sommet.
 Col du Télégraphe 1570M coin pique-nique, restaurant, 5km de descente jusqu'à Valloire que vous traversez dans une pente modeste puis c’est l’attaque du Galibier pour 17km, la pente reste correcte jusqu'à Plan-Lachat puis ensuite tout à gauche ( ou pas ) ça reste dur jusqu'au sommet ( 8 bornes 8 à 10% ) pente raide, altitude élevée en plein cagnard. L’été partez de bonne heure de ST Michel, pour un cyclotouriste normalement constitué il faudra 2h30 à 3h sans compter les arrêts. Galibier Altitude 2646M, pour la photo au panneau du Col certains jours il faudra savoir patienter.
Bonne balade et soyez prudent dans la descente.


Géant de paille au sommet du col du Télégraphe


 Une longue ligne droite qui sape le moral


 Une ascension dans un décor grandiose dans sa partie finale

 La cohue  au sommet pour faire la photo devant le panneau

1 commentaire:

  1. Ce parcours fût pour moi cet été ma première ascension d'un col. J'en rêvé depuis fort longtemps et n'est pas été déçu.
    La déscritpion ci-dessus relate très bien le cadre et l'ascension que chacun doit faire à son rythme car en effet, la première partie jusqu'au Télégraphe n'est autre qu'une mise en bouche pour Mr le Galibier s'il vous plaît.
    La traversée de Valloire est très jolie surtout au niveau du giratoire avant la sortie de la ville.
    Ensuite après un "faux plat" jusqu'au km 26 à "plan lachat", l'ascension reprend, enchainant les lacets avec des pourcentages plus conséquents et une vue magnifique sur le chemin parcouru en contre-bas et le Galibier en face.
    Une ascension MAGNIFIQUE que je recommande vivement et à refaire sans modération.
    Pour ma part 2h20 avec un sentiment de retenue qu'il faut avoir pour être sûr d'aller au bout de son rêve.

    JChris052

    RépondreSupprimer