mardi 14 août 2012

Val Pelouse ( Montée à )













J'ai effectué Nombre de Cols et montées de ce blog il y a déjà quelques années (à part certaines qui reviennent régulièrement) , ce qui me motive à les reconnaître à nouveau afin d'éviter de grossières erreurs de description.
C'est le cas de Val Pelouse ( voir l'histoire ), je dirais que cette ascension est sans grand intérêt pour le cyclo en vacances à part si il veut se tester dans des pentes très raides afin d'ajuster ses braquets avant d'attaquer les grands cols ou si il est en vacances aux alentours de la Rochette.
Description de la montée : voir le profil
La route est très bonne à très mauvaise suivant les portions, mais goudronnée de bout en bout, il est clair qu'une montée effectuée à 10Km/h n'a rien n'a voir avec une descente à 50km/h où le moindre trou, la moindre aspérité ou gravillon devient un réel danger pour un cycliste, il faudra donc être prudent lors du retour où j'ai du serrer les freins assez fortement pour éviter de prendre trop de vitesse tellement la pente est forte, même à 30 à l'heure par endroit ça secoue .
Départ au parking du Lac Saint Clair ( WC, eau potable ), il faudra faire le plein du bidon avant de démarrer car plus d'approvisionnement par la suite.
Pour l'échauffement il faudra tourner les jambes un peu dans la vallée car ça monte d'entrée.
Au rond point au bord du Lac prendre la D202 en direction du centre ville de la Rochette, puis 1,5 km plus loin D209 à droite, vous allez passer devant l'usine de fabrique de carton Cascade.
Montée jusqu'à Arvillard dans des pentes assez modestes entre 2 et 5 % puis à la sortie du village prendre la D208 à gauche, jusqu'au hameau du Molliet la pente va s’accentuer doucement de 6 à 7,5 % , dans cette première partie vous pouvez profiter des paysages sur la vallée et les massifs environnants ensuite vous allez entrer dans les bois la pente devient très forte de 9 à plus de 10 % jusqu'au sommet, il reste alors plus de 10 bornes.
l'état de la route devient très moyen, pendant 5 kms c'est l'ombre assurée, la route bordée d'arbres serpente toute en lacets sur un revêtement granuleux qui ne rend pas, les virages ( à condition de virer large ) permettent de s'oxygéner un peu dans des pourcentages impressionnants.
Un peu après la sortie des bois dans un lacet à gauche un panneau en bois de l'autre coté de la route indique Val Pelouse 5,5 Km, vous pouvez à nouveau profiter du paysage, la pente ne s’adoucit pas et ça devient plus compliqué, les lacets se font rares et on est toujours en prise dans de grandes  lignes droites, il faut gérer sinon galère.
Arrivée de cette dure ballade sur un grand parking, ne soyez pas surpris d'y trouver de nombreux véhicules car c'est un endroit prisé pour les départs de randonnées pédestres et aussi envol de parapentes.
Si il vous reste quelques forces vous pouvez pousser au dessus du parking dans un lacet sur la droite il reste environ 50M dans une pente indéterminée.
Je vais me répéter, mais attention dans cette descente, même à faible allure, je me suis laissez embarquer dans un virage où je suis sorti un peu large ( juste une frayeur ), vous pourrez vous lâcher un peu, seulement après Arvillard jusqu'à la Rochette .
Bonne ballade

4 commentaires:

  1. SURPRIS PAR L'ÉTAT DE LA ROUTE QUI AURAIT ÉTÉ RENOVE EN 2009 MAIS JE CROIS VOLONTIERS CE CYCLO QUI A ÉTE SUR LE TERRAIN,ça semble aussi dur que le Relai du Chat !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, effectivement lorsque je dis route très bonne à très mauvaise, ça veut dire que sur certaines portions ( courtes, seulement quelques centaines et parfois quelques dizaines de mètres )le goudron est un véritable billard et d'un seul coup on saute sur une portion mauvaise à très mauvaise, gravillons, trous,et c'est galère car d'une vitesse élevée il faut rapidement freiner pour éviter les surprises.

      Supprimer
    2. en effet, j'ai une connaissance qui l'a fait et il m'a dit que son vélo était par moment un véritable marteau piqueur ! la descente n'étant déjà pas mon fort, c'est la descente qui me fait hésiter de faire cette ascension car pour la montée même à faible allure çà doit se gérer avec un kilomètrage correct dans les jambes.

      Supprimer
  2. Je viens de faire la montée de Val PELOUSE, c'est vrai que cette montée n'existe que pour faire souffrir le cycliste (qui, en fait, le veux bien). J'entends par là que les pts de vue sont rares et le "sommet" assez sinistre avec ses 2 parkings. Bon, avec un peu de marche à pied supplémentaire, on a quand même une jolie vue sur les massifs de BELLEDONNE, la CHARTREUSE et les BAUGES. Côté route, j'ai trouvé que c'était très correct (avec ce que j'avais lu, je pensais me retrouver à PARIS-ROUBAIX). La montée en elle-même est très rude, un peu similaire au RELAIS DU CHAT (côté EST), mais il n'y a pas les pourcentages du côté OUEST (12, 14%), il faut quand même être un chouïa entraîné et avoir une bonne motivation, pour info, j'ai mis pile 1H depuis MOLLIET avec 34x25 et 27, et j'ai trouvé la fin (depuis le panneau bois sommet 5km5) plus facile, alors que qques km plus bas, il y a une portion assez ardue.

    RépondreSupprimer