lundi 15 septembre 2014

Mont du Chat ( Versant Est ) le Bourget du lac

  A lire les commentaires sur la difficulté de ce col sur d'autres blogs ( voir Ici ) ensuite cliquez sur témoignages, tout le monde fait peur à tout le monde et du coup beaucoup de cyclistes ont peur de cette ascension soit disant réputée comme l'une des plus difficiles de France.
 Si vous avez l'habitude de parcourir mon blog vous-vous êtes rendu compte que j'ai pas mal de cols à mon actif, le Mont du Chat était prévu puis repoussé d'année en année soit à cause de la météo ( la bonne excuse ) soit par manque de forme.   
    Mais ce samedi 6 septembre,rien! le soleil est là, la température idéale pour la montagne, la forme..ça va et en plus restaurant au sommet, cette fois pas moyen d'y échapper.
 Me voilà rendu en voiture à mon point de départ prévu au bord du lac du Bourget coté d'Aix les Bains.  
 Départ vélo vers 9h30 par la magnifique voie verte qui longe le lac ( on se sent vraiment en sécurité ) et ça permet un minimum d'échauffement avant d'arriver au pied du Mont-du Chat : 
.
Les 3 premiers kilomètres d'ascension jusqu'au Petit-Caton se passent sans encombre,  une épingle à gauche annonce l'amorce des forts pourcentages qui vont durer jusqu'au sommet dans une régularité surprenante.
 Il vous faut trouver le bon tempo dés le début et le garder pendant 12kms, personnellement ce jour là j'étais bien, c'est du costaud mais pas  aussi dur que la vue du profil le laisse penser ( on trouve des cols plus usants avec des profils moins agressifs ), j'ai juste trouvé moralement difficile la longue ligne droite de presque 3kms avant le dernier lacet, il faut dire que c'est assez monotone. 
La route est bonne mais étroite les 8 premiers kilomètres ensuite elle devient plus granuleuse et l'état est moyen, la végétation vous accompagne jusqu'au sommet mais quelques trouées permettent d'apercevoir le lac du Bourget, au sommet c'est le must et le restaurant des aigles permet de se restaurer.
Conclusion : Le Mont du Chat est certes un col au profil ardu mais avec une pente d'une régularité surprenante, dès le passage du Petit-Caton vous savez si vous êtes dans le rythme et disposez des braquets adéquates, sinon galère. 
    Dans 99% des cas je monte les cols non accompagné et je fais les photos axées sur les paysages, ce jour le photographe a préféré mettre en valeur l'auteur.....pour une fois





Pour les photos les visionner dans cette page pour les annotations puis cliquez sur l'une la première pour le mode diaporama



La Borne de départ dans le Bourget du Lac annonce la couleur



Environ à mi-pente
Le passage du sommet...au sprint
Je pousse jusqu'au relais TDF


Je récupère mon plus fidèle supporter et ensuite restaurant

3 commentaires:

  1. Je te rejoins parfaitement dans ton analyse sur cette ascension.
    Bravo en tut cas
    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
  2. Dommage qu'elle ne soit plus empruntée par le Tour, la descente jugée trop dangereuse probablement (route a refaire)

    RépondreSupprimer
  3. Le relais du Mt du chat, côté Le bourget, n'offre aucun replat sur les 12 derniers km qui oscillent entre 8 et 12%, et, à ma connaissance aucune montée en France n'est comparable. Le TDF ne l'empreinte pas! c'est un fait, pourquoi? Ne cherchons pas d'excuses "bidons" (route étroite, revêtement...) que nenni!!! La seule véritable raison, c'est que ces messieurs d'ASO ne veulent pas faire l'effort d'une reconnaissance, quel dommage!! à la limite, finalement c'est pas plus mal, voir le Relais escamoté comme l'a été, par exemple le Signal de Bisanne (autre montée exceptionnel) me serait insupportable.
    Gardons le Relais pour nous, cyclo de base amateur de sensation forte et d'efforts gratuits et tout le monde s'en portera que Mieux.

    RépondreSupprimer