dimanche 23 août 2015

Mont Ventoux sud par Bédoin


0 à 6%- de 7 à 8%- de 9 à 11%

Ah le Mont-Ventoux ! combien de cyclistes rêvent de l'escalader,je l'ai fait par Bédoin et Malaucène cet été et je puis vous assurer que sa réputation de mythe n'est pas usurpée.
On aperçoit son célèbre sommet lunaire qui domine le Vaucluse à plusieurs dizaines de kilomètres à la rondeil porte bien son nom de« Géant de Provence »
Malgré mon habitude à parcourir les routes des plus grands cols des Alpes ( Galibier, Madeleine, GlandonCroix de Fer et même l'Alpe d'Huez ) j'ai été impressionné, jamais je n'ai vu une telle concentration de cyclistes sur une même ascension surtout du coté de Bédoin.
Beaucoup de nationalités différentes surtout des Hollandais et des belges mais aussi pas mal de britanniques ( pour Tom Simpson ), des italiens, les français n'étant de loin pas majoritaires.
Le Ventoux ce n'est pas qu'un sommet dénué de toute végétation comme on le voit trop souvent dans les médias, c'est une magnifique ascension qui se fait pour la plupart dans une belle forêt avec des espèces qui varient chemin faisant, aménagée de nombreux espaces pique-nique.
Détail du versant sud par Bédoin :
Lg 21,5 km dénivellation 1610M
Pente moyenne 7,5 % pente maxi 10,7 %
Altitude au sommet ( panneau du col ) 1912M
État de la route : Nickel
Départ de l'Ascension au cœur de Bédoin « d'où on aperçoit déjà le sommet » pour un peu plus de 6 km assez tranquilles avec traversée des hameaux de Ste-Colombe puis des Bruns,dans un lacet à la sortie de St Estève on entre dans la forêt et la pente s'accentue brutalement pour ne plus descendre sous les 9 % jusqu'au Chalet Reynard ( 8 à 9 km ) "beaucoup de mouches aussi à la limite du supportable"  
Il faudra bien gérer cette portion faite de longues lignes droites en enfilades sans véritable lacet mais qui offre quand même 2 à 3 portions qui permettent de souffler un peu.
A partir du chalet Reynard on arrive dans la partie désertique du col pour les 6 derniers kilomètres, le paysage se découvre jusqu'à la ligne d'horizon, l'effort devient moins difficile pendant 4 km sauf si le vent souffle fort comme ce fut le cas le jour ou je l'ai gravi, ça grimpe à nouveau à 9 % pour les 2 derniers, dans ce final c'est souvent le moral qui est primordial car on aperçoit le sommet tout proche mais aussi la route qui serpente sur ce piton caillouteux et toute la kyrielle de vélos qui vous précède.
Dites vous qu'il serait dommage d'avoir fait tout ses efforts et de mettre pied à terre si proche du but.
L'arrivée est grandiose, magnifique point de vue à 360° sur le Vaucluse et les départements voisins, magasin petite alimentation et souvenirs, marchand de saucissons, de gâteaux, par contre pour faire le plein d'eau c'est les bouteilles au commerce.
Certains jour il faudra être très patient pour faire la photo, car c'est vraiment la grosse cohue sauf les samedis jours de chassé-croisé
Bon courage,bonne ascension et surtout soyez prudents.
Svp en tant que cycliste respectez la nature, lors de mon ascension j'ai vu trop d'emballages de différents produits énergétiques sur le bord de la route, même si cela n'est dut qu'à une minorité, sur le Ventoux ça fait beaucoup vu l'énorme fréquentation.



Conclusion : L'ascension du Mont-Ventoux par Bédoin présente un fort dénivelé digne des plus grand cols, la pente de 7,5 % n'est pas tout à fait représentative de l'effort car si on fait le calcul à partir de St Estève où la difficulté devient sérieuse la pente moyenne frôle les 9 % ( 8,9) sur les 15,5km restants.
Si vous êtes vraiment un passionné de cyclisme faites une petite visite à l'Expo cycles Bédoin-Ventoux vous y trouverez des vélos, maillots et autres accessoires retraçant l'histoire du cyclisme de 1903 à nos jours, avec quelques pépites ayants appartenues aux plus grands champions.

Pour afficher les photos tailles réelle, cliquez sur l'une d'entre-elles, par contre vous n'aurez plus les annotations.


Départ à Bédoin 


Contraste entre l'ombre et la lumière sur la partie lunaire du Ventoux

 Encore un effort...l'arrivée c'est là haut au pied de l'antenne! 

 Stèle Tom-Simpson 

 Ouf le soulagement après presque 2 heures d'efforts soutenus

 Vraiment ce Ventoux un mythe, que de cyclistes, que de cyclistes

Rond point à la sortie de Bédoin direction Carpentras avec le Ventoux en toile de fond

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire