vendredi 22 novembre 2019

Tubeless VS Tubetype le test grandeur nature

Date de l'article : 2 août 2020
Ecoeuré : Les Mavic Yksion pro UST HS après 3000 Bornes.
Le Samedi 1 août 2020 sortie de 110 bornes, première crevaison à l'avant après 50 bornes, je vois le liquide préventif qui s'échappe à chaque tour de roue et malgré tout je continu de rouler, au bout d'un moment ça a colmaté sans grande perte de pression.
A l'arrivée nouvelle crevaison, balaise celle là, voir les photos.
Après visualisation les 2 pneus sont HS après 3000 bornes ils auront fait 2500 bornes de moins que mes Tubetypes avec lesquels je n'ai pas percé depuis au moins 10 ans.
Je vais tenter les Maxxis Padrone Road Tire 700*28  170 TPI et si ces nouveaux pneus ne tiennent pas plus longtemps je repasserais aux Tubetypes sur mes roues Tubeless.







Date de l'article : 11 juillet 2020
Inversion des pneus Mavic Yksion Pro UST après 2800 bornes.
Temps passé : environ une demi journée

  Sens de Montage pneu avant  coté plateaux


Sens de Montage pneu arrière coté cassette

Matériel nécessaire : Un rouleau de papier toilette, Une brosse, 2 démontes pneus, une cuvette avec eau tiède et liquide vaisselle, chiffon, une pompe à pied ,un rouleau de chatterton 15mm et une poubelle.





L'opération c'est avérée simple pour décoller les tringles du pneu, 1 bonne pression avec les pouces a été suffisante,il faut y aller doucement car il reste toujours un peu d'air dans les pneus.
Une fois les 2 tringles décollées il faudra absorber le préventif, d'où le papier toilette. 



Bien nettoyer la jante, eau plus liquide vaisselle et l'essuyer proprement. 

Opération fastidieuse, il faudra retirer minutieusement  le préventif séché sur les flancs...avec les ongles et vos doigts, c'est assez longué. 



Une fois l'opération terminée, il faut nettoyer les pneus, toujours avec eau tiède et liquide vaisselle.

Au niveau de la soudure des jantes, il y a un cliquant adhésif ( ça fait bricoleur du dimanche ) qu'il faudra remplacer à défaut par du chatterton de 15mm 

Soudure à l'opposé de la valve

Il y avait ce clinquant adhésif sur la soudure , ce n'est pas très Fun 

 Un morceau de chatterton de 15mm fait l'affaire et c'est propre


Les 2 pneus sont à nouveaux opérationnels, claquage à la pompe à pieds sans démonter l'obus de la valve, le scellant n'est pas encore mis, mais aucune perte de pression apparente après plus d'une heure à 5,5 bars.
Si le premier flanc du pneu se monte sans problème, il n'en est pas de même pour le second dont j'ai eu toute les peines du monde à insérer la dernière partie coté valve
 ( démontes pneus à la rescousse )
Conclusion : Je me rend compte après cette opération que j'appellerai  de maintenance, que le démontage et montage de pneus Tubeless est une opération fastidieuse, si sur les pneus testés en cas de crevaison importante, il est possible sans peine de décoller un flanc et d'insérer une chambre air, il faudra malgré tout vider le préventif et surtout j'ai eu toutes les peines du monde à finaliser le montage.
Ce qui peu s'avérer impossible au bord de la route.
Je croise les doigts.




Date de l'article : 5 juillet 2020
Première crevaison à l'arrière après environ 2800 KM, je m'en suis aperçu en nettoyant le vélo, il y avait une pâte gluante après les haubans et l'étrier de freins. Même pas ressenti pendant la sortie et impossible de retrouver sur le pneu l'endroit du trou.
Juste un peu de pression perdue, depuis j'ai fait plus de 200 bornes avec le même pneu.
Malgré tout les pneus Mavic Yksion Pro UST qui possèdent un roulage d'exception, paraissent relativement fragiles dès que les températures sont élevées.
  

Date de l'article : 21 novembre 2019
Bonjour,Je m'appelle Serge je pratique le cyclisme depuis ma sortie de l'armée en 1980, j'ai une passion qui est l'ascension des cols des Alpes et de toutes les ascensions connues ou méconnues.Je vais bientôt avoir 60 ans et jusqu'à maintenant j'ai toujours roulé en pneu Tubetype c'est à dire un pneu, une chambre à air.Je parcours environ 6000 à 7000 km annuels, je monte en général une paire de pneus neufs au début du printemps et ils tiennent jusqu'au printemps suivant et depuis de nombreuses même très nombreuses années aucune crevaison,
Pourtant mon terrain de jeu n’est pas toujours des plus reluisant, gravillons, goudron en très mauvais état ou fondu, des routes qui n’en portent parfois que le nom, des descentes sous la flotte….
Ce que je recherche dans un pneu c'est la longévité et la résistance aux crevaisons.
Depuis 2011 j’utilise des pneus sections 23 et maintenant 25 qui apportent un plus de confort, j’ai testé plusieurs marques Michelin, Schwalbe, Hutchinson et maintenant Continental.
Aujourd'hui je m’apprête à franchir le pas et passer au pneu Tubeless avec une certaine appréhension je vous l'avoue et les informations trouvées çà et là sur la toile n'y sont pas étrangères.
Les roues DTSwiss 1600R montées d'origines sur mon Cannondale Synapse arrivent au bout du rouleau, depuis 2011 elles m'ont accompagné dans tout mes périples sans jamais faillir ( 50000 bornes sans prendre un poil de voile, n’y rayon cassé )
Après avoir fixé mon budget entre 500 et 600 euros, mon choix c’est arrêté sur les roues Mavic Skyrium UST Tubeless , livrées avec le pneu Mavic Yksion Pro UST.
Roues que je vais monter très prochainement, donc changement volontaire d’habitude car les pneus vont démarrer pendant la mauvaise saison afin d’avoir une comparaison crédible par rapport à ceux utilisé précédemment, les avis sur le Yksion Pro UST n’étant majoritairement pas très bon niveau longévité, rien ne vaut un test de terrain avec photos à l’appui.
Pour conclure cet article : le test s’effectuera sur plusieurs années car je vais tester d’autres marques, vous aurez des retours aux niveaux du montage, de la longévité ,de la résistance aux crevaisons, du confort, et en cas de problème de la facilité ou pas à réparer dans la nature.
J’attends aussi vos commentaires quand à vos expériences passées.
Merci


Mon Cannondale Synapse 2011 équipé avec des pneus Continental Grand Prix 4000 SII
Tubetype en section 25


Le pneu avant après 5000 km



Le pneu arrière après 5000 km, les témoins d'usures sont encore largement apparent même si la bande de roulage est un peu plate. 




Le nécessaire de réparation depuis de nombreuses années
Le bidon fourre tout avec une chambre, 2 démontes pneus, 1 clé Alen et 1 chiffon
La petite pompe dans le maillot



Je n'ai jamais ménagé mes pneus! et les Tubeless vont subir le même sort
Départs et arrivées sur le vélo je traverse cette partie de gravillons et de cailloux


Dans le Col des Cyclos au dessus D'Albertville
Auteur : Serge N, Commentaire : La route par endroit très abîmée.

Dans La Croix de Dormiaz au dessus de la Bathie 




Perception des Mavic ksyrium UST Elite et le nécessaire pour  les pneus Tubeless


Le Yksion Pro UST sera le premier a subir un test, il est aussi mon premier Tubeless



Date  : 29 novembre 2019

Voilà les roues sont prêtes, j'ai mis le liquide préventif fourni  par Mavic ( 30 ml ) dans chaque pneus, puis gonflé à la pression calculée avec l’application MyMavic.
Perso ça me donnait 5,4 à l'avant et 5,6 à l'arrière, j'ai mis 5,5 dans les 2.
Un conseil pour les débutants comme moi : Le Flacon de préventif Mavic contient juste la quantité pour 2 pneus, lorsque vous injectez le produit avec la seringue appuyez lentement et prenez le temps de laisser le peu d'air envoyé dans le pneu s'échapper et tournez légèrement la roue avant de retirer le tube de la valve sinon du préventif sous pression ( ce qui m'est arrivé ) va faire Pff et je peux vous assurer qu'il y en a partout.  
Il ne me reste plus qu'à attendre un jour de beau temps et un créneau horaire qui me permette d'aller tester le matos ( Roues et Pneus )


Voilà, je viens de profiter d'une fenêtre météo favorable pour faire une petite sortie de 50 bornes pour la première fois avec des pneus Tubeless.
Première impression le confort est bien au RDV même sur des portions de routes en mauvaise état.
Je suis plus mitigé sur ma nouvelle paire de roues Mavic Ksyrium Elite UST   car je m'attendais à un meilleur ressenti par rapport à mes anciennes roues DTSwiss vieilles de 10 ans et les sensations espérées ne sont pas totalement là.
Bon bref, elles sont neuves, elles sont belles et elles vont bien avec le cadre.

Odomètre à 17512 départ du test








Aucun commentaire:

Publier un commentaire